Progression du volume 14: Appel de textes pour le premier numéro

Le comité organisateur de la Revue d’histoire de l’Université de Sherbrooke (RHUS) lance officiellement son appel de textes pour le premier numéro du volume 14, qui sera publié à l’automne 2023.

La Revue d’histoire de l’Université de Sherbrooke a pour objectif de permettre aux personnes étudiantes en histoire de faire valoir leurs connaissances et de partager le fruit de leurs recherches avec la communauté historienne à travers la francophonie. Pour ce nouveau numéro, la thématique choisie est celle de Discours et pratiques.

« Dans les années 1980, l’analyse de discours du côté de l’histoire a pris un nouveau tournant grâce à une attention renforcée pour l’archive, à l’encontre de la démarche antérieure centrée sur des corpus clos. Nous pouvons alors vraiment parler d’analyse de discours du côté de l’histoire » (Guilhaumou, 2007, p. 179). Le discours renouvelle donc la pratique historienne en incluant concrètement les sujets de l’histoire grâce à leurs témoignages et leurs expériences. En effet, la génération d’historien.ne.s d’aujourd’hui fait plus souvent appel au discours pour les recherches en histoire des idées, des mentalités ou bien des représentations. La multiplicité des sources liées au discours permet donc de rompre avec la trame historique ethnocentriste et occidentale pour faire place à de nouveaux acteurs de l’histoire trop souvent omis, oubliés ou marginalisés.

Cette nouvelle méthode d’analyse ouvre aussi la voie à la micro-histoire et aux recherches sur les pratiques. En s’intéressant à l’histoire à une plus grande échelle, l’historien.ne peut prendre une distance avec la macro-histoire pour s’intéresser à des sujets ou des pratiques qui étaient considérés auparavant « anodines » ou bien « négligeables ». L’émergence de l’histoire du quotidien dans les années 80, ou bien l’histoire de l’alimentation, sont des exemples qui s’intéressent à des pratiques du quotidien qui n’auraient pas trouvé leur place dans une recherche historique classique et qui permettent de continuer le développement et la diffusion des savoirs en histoire.

Il est nécessaire de se questionner sur l’évolution et la pertinence des travaux en histoire qui font appel au discours. Comment l’analyse des discours permet de se distinguer des autres méthodes d’analyse en histoire ? Quels sont les apports de l’histoire des pratiques ? Comment le discours vient influencer la pratique historienne ? Quelles sont les considérations ou les précautions à prendre lorsqu’on intègre des discours au sein de l’étude historique ?  Ce sont les questionnements auxquels ce numéro tente de répondre. Ainsi, les jeunes chercheur.se.s sont appelé.e.s à réfléchir sur cette thématique, que ce soit à travers un article, un essai, un compte rendu ou un bilan historiographique (pour plus de détails sur les modalités des textes, suivre le lien suivant : https://rhus.historiamati.ca/soumettre/).

Voici une liste non-exhaustive de thématiques :

  • Discours journalistiques
  • Discours et pratiques du quotidien
  • Iconographie et représentations
  • Histoire / tradition orale
  • Discours colonialistes et altérité
  • Mémoires
  • Mouvements queer, contre-culture, féminisme
  • Pratiques de l’alimentation
  • Spatialité
  • Pratiques urbaines et rurales

La date limite pour soumettre un résumé de 300 mots est le 6 janvier 2023. Le résumé doit présenter l’objet du texte, la thèse ou le fil conducteur, ainsi que les principaux faits saillants. Les articles scientifiques doivent faire écho à la thématique et seront soumis à une évaluation par les pairs. La publication est prévue pour l’automne 2023. Les bilans historiographiques, les notes de recherche, les essais et les comptes-rendus peuvent aborder le sujet de votre choix. Les textes soumis doivent être écrits en français et être inédits. Lors de la soumission de votre résumé, s’il-vous-plaît respecter la mise en forme suivante pour la nomenclature du fichier : nom_prenom_typedeproposition

Pour soumettre un article ou joindre la direction éditoriale, envoyez à l’adresse suivante : rhus@historiomati.ca

Comité organisateur (2022-2023)
Coordonnatrice : Maude Goulet-Ménard
Gestion du site internet : Maxime Lalo
Responsable aux communications : David Bouchard.
Responsable à l’édition : Élizabeth Drapeau et Maxime Lalo
Responsable des évaluations : Étienne Chevalier

Nous joindre
Revue d’Histoire de l’Université de Sherbrooke
Faculté des lettres et sciences humaines, Département d’histoire
2500, boulevard de l’Université de Sherbrooke (Québec), J1K 2R1
Canada

rhus@historiamati.ca

L’article est un texte construit autour d’une problématique interrogeant des sources.

Il doit être divisé ainsi :

Introduction

  • Contenir une présentation de l’objet d’étude.
  • La problématique et les hypothèses doivent être clairement définies.
  • Les sources sélectionnées doivent être accompagnées d’une justification.
  • Un survol historiographique est également demandé.

Développement

  • Analyse des sources est nécessaire.
  • Réflexion clairement exposée et bien référencée.
  • Argumentation pertinente et efficace.

Conclusion

  • Retour sur la problématique.
  • Intérêts et apports de la recherche.

Le bilan fait état de la littérature scientifique sur une problématique ou thématique donnée. 

Il doit comprendre :

  • Un objet d’étude clairement défini.
  • Une approche problématisée par rapport au sujet d’étude.
  • Un tour d’horizon historiographique exhaustif : les références doivent être maîtrisées, nombreuses et variées.
  • Les articles et les bilans historiographiques doivent être accompagnés d’un résumé d’une centaine de mots, en français ou en anglais, et d’une liste de mots clés.

La note de recherche a pour objectif de présenter à la communauté scientifique vos recherches en cours.

Elle doit contenir :

  • Un objet d’étude circonscrit.
  • Une problématique claire incluant les hypothèses, les sources prévues ainsi que leur justification.
  • Le choix de la méthode et la démarche envisagée.
  • Les résultats attendus.

L’essai consiste en un texte dont l’argumentation peut être construite à partir des travaux d’autres auteurs. À l’inverse de l’article, sa chaîne argumentaire ne repose pas entièrement (ou majoritairement) sur l’analyse de sources.

Il doit contenir :

Introduction

  • Présentation de l’objet d’étude.
  • Problématique.
  • Une ou des hypothèses clairement définies.
  • Survol historiographique ou un bref état des connaissances.

Développement

  • Réflexion clairement exposée et bien référencée.
  • Argumentation pertinente et efficace.

Conclusion

  • Retour sur la problématique.
  • Positionnement dans l’historiographie.

Le compte rendu n’est pas un résumé d’ouvrage, c’est la restitution critique d’une lecture.

Il doit respecter les conditions suivantes :

  • Ouvrage récent (moins de cinq ans).
  • Situer l’ouvrage dans un courant historiographique.
  • Analyse critique de la méthode et de l’approche de l’auteur.
  • Mention des sources analysées.
  • Intérêt et originalité de la recherche.